Tous les avions des Antilles - hier et aujourd'hui.

Bienvenue à bord. Images, histoires et bons plans de l'aviation aux Antilles

vendredi 2 mars 2007

15:43 | by Unknown | Categories: , , , , , | No comments

La FAA a autorisé la compagnie CHALK AIRLINES a reprendre ses vols en novembre de l'an dernier, soit un an après le terrible crash d'un de ses hydravions à Miami.
On se souvient de cet accident car il avait fait les gros titres des médias. Il a été filmé par un amateur et la vidéo a fait rapidement le tour du monde.

Ces Grumman G73 Turbo sont des aéronefs rescapés de la seconde guerre mondiale, maintenus en vol grâce à l'adjonction de nouveaux moteurs. Ils ont connu leur heure de gloire avec la ANTILLES AIRBOATS dans les îles Vierges, au milieu des années 70-80.
Dans l'accident de Miami, qui a fait 20 morts (tous les occupants), la FAA a conclu à une fatigue de la structure du métal de l'aile. Sur le film on pouvait voir l'avion plonger dans la mer, cassé en deux morceaux.
Immédiatement les 37 avions de ce type avaient été cloués au sol par l'administration, dans l'attente d'une enquête complémentaire. En effet l'avion de CHALK datait de 1947 et avait littéralement perdu une aile en vol (c'est l'élément en feu qui descend après la carlingue). La seconde aile expertisée après le crash présentait elle aussi des signes de faiblesse ! (voir NTSB)
Depuis ce terrible accident la compagnie a engagé une collaboration avec la FAA en vue de reconstruire les parties incriminées, et pas seulement réparer ces éléments.
Parallèlement le NTSB a présenté un pré-rapport mettant en lumière les inquiétudes des équipages quant à l'entretien de ces hydravions de la Seconde Guerre Mondiale. Aux Bahamas, les rumeurs ont enflé concernant les lacunes de la FAA dans la surveillance des appareils. Quant aux procédures d'entretien de CHALK elles sont critiquées de toutes part : manque de suivi, rapports non remis, rivets manquants etc... Encore une fois la MAINTENANCE des appareils semble la cause probable de ce crash. (Lire cet article à ce propos)

Au niveau juridique un accord de 51 millions de dollars US est en négociations avec les familles des victimes, ce qui évitera le procès. Procédure possible aux USA.
Source
Conférence de Presse du NTSB, avec des photos des pièces incriminées

Notons qu'une firme américaine propose à la vente de nouveau modèle d'hydravions Goose-Mallard, entièrement en matérieux composites, avec des turbines, et tout le confort de ce siècle. Cliquez pour lire ce billet.

Le commandant de bord était une femme : Michele Marks, qui avait toujours rêvé de piloter pour CHALK Ocean. Cliquez ici pour voir le témoignage vidéo de son mari (Vidéo non montée - 20 minutes)
La compagnie CHALK Ocean a été crée en 1919 ! Elle n'avait JAMAIS connu d'accident fatal avant ce crash.